Aller jusqu'au bout, à la manière de Londres

  • L'équipe de course
  • Posté le :
100_marathon1

Les athlètes PUMA sont montés sur la plus haute marche du podium olympique à 16 reprises.

Les athlètes PUMA tiennent la distance. Que ce soit sur 100 m. ou sur 42,195 km. Et les jeux de Londres de cette année n'ont pas fait exception à la règle quand il s'agit de battre les records, d'apaiser les critiques et de transformer 4 ans d'entraînement en or pur.

5 jours se sont écoulés depuis le coup d'envoi de la dernière course et, honnêtement, on a du mal à croire que c'est fini. C'est passé en un clin d'œil. Premièrement, les flèches jamaïcaines, Shelly-Ann Fraser-Pryce et Veronica Campbell-Brown ont décroché les 1e et 3e places dans la finale du 100 m féminin. Ensuite, l'homme le plus rapide du monde, Usain Bolt, a franchi la ligne d'arrivée de la finale du 100 m homme, affichant un nouveau record olympique de 9,63 s. Puis l'équipe PUMA, hum, hum, c'est-à dire la Jamaïque, a raflé toutes les médailles sur le 200 m homme et a parcouru la piste pour un tour d'honneur triplement jamaïcain. Avant même de nous en rendre compte, c'était la dernière épreuve d'athlétisme et l'Ougandais Stephen Kiprotich drapé dans le drapeau de son pays (et son maillot PUMA) franchissait la ligne d'arrivée du marathon homme.

Dans l'ensemble, nous avons passé un moment merveilleux à Londres. Le félin PUMA est monté sur le podium des médailles en athlétisme 16 fois (7 en or, 5 en argent et 4 en bronze). Et Usain Bolt a montré au monde entier qu'il ne doit pas être sous-estimé. Que la foudre peut, en effet, tomber deux fois au même endroit. Dans son cas, 3 fois.

Course