La compétition PUMA Urban Art Face Off fait briller la créativité dans les rues de Manille

  • Posté le :
Winning%20group%20adama

Armés d'un soupçon de créativité, d'une bonne dose de détermination et de leurs fidèles baskets PUMA, les concurrents de la compétition PUMA Urban Face‑off ont présenté leurs installations.

Il a été facile de trouver un concept. Réunir et préparer les matériaux a été simple comme bonjour. Mais le principal défi pour ces concurrents a été de monter ces installations en un peu moins de 10 heures pour les exposer au public.  Les participants et les visiteurs ont vibré au rythme de Caliph8, Pasta Groove et Picoy Cruz, tout en admirant les installations artistiques et en appréciant les snacks du stade.

Quatre groupes se sont opposés pour le titre de la meilleure œuvre le 27 novembre, lors de la compétition PUMA Urban Art Face Off sur le terrain d'Eastwood Citywalk 2, à Manille.  Les installations étaient toutes impressionnantes.  Une œuvre, baptisée Adama, était fabriquée à base de rotin et de semelles de basket pour former le squelette robotique d'un puma en train de bondir. Une autre installation, baptisée « Elements » (éléments), affichait une forme féminine à l'image de mère nature et fabriquée à base de languettes de baskets, de semelles et de lacets de chaussures. Une troisième œuvre, baptisée « Second chance » (seconde chance), représentait une main géante tenant une poupée vaudou et fabriquée à partir de maille, de journal, de lacets et de languettes de baskets.

La quatrième et dernière installation appelée « Street Scientist » (scientifique de la rue) représentait une sorte de projet social. Deux murs en bois se faisaient face. Le premier mur affichait un texte écrit à l'envers avec des semelles de baskets en caoutchouc. Le second mur comportait un miroir et des lacets de chaussures entrelacés avec des découpes circulaires d'empeignes de baskets. Les invités ont été invités à participer à ce projet en regardant à travers le miroir.

Les juges n'étaient autre que les artistes les plus en vogue de Manille : Leeroy New, Juan Alcazaren et Ryan et Garovs d'Everywhereweshoot.  L'œuvre gagnante a été la première installation réalisée par Adama.  Outre ce titre, les quatre membres de l'équipe gagnante ont remporté pour 10 000 P de tenues PUMA.  Pas mal pour une seule journée de création artistique.

Course