Prendre à gauche au Cap Horn

  • Posté le :
2

Le skipper Ken Read nous apporte un éclairage professionnel sur le nouvel itinéraire de la course.

Le skipper Ken Read est du coin. Il habite à Newport, RI avec sa famille et Toby, son golden retriever crème.

 

« Le départ de Newport fut l'un des moments les plus émouvants de toute ma carrière de marin » déclare-t-il. « Le retour a été tout aussi chargé d'émotions.»

 

Read remonte à bord pour PUMA à l'occasion de la Volvo Ocean Race 2011-12. Cela va sans dire, ce sera difficile d'être loin de chez lui, mais le voyage qui l'attend risque de l'être encore plus, en particulier l'étape 5 : un parcours imprévisible parmi les icebergs dans des conditions climatiques extrêmes, avec pour seul compagnon l'albatros majestueux. Le port de Newport lui manquera peut-être, mais il sera récompensé par des paysages à couper le souffle au cours du voyage.

 

Voici un aperçu de l'itinéraire de l'année prochaine, fourni directement par le skipper.

 

Étape 1 : d'Alicante à Cape Town. On a hâte de commencer cette course. Les premiers jours sont révélateurs du reste de la course. Est-on rapide ? Est-on lent ? Ça crée des nœuds dans l'estomac.

 

Étape 2 : de Cape Town à Abu Ahabi. En route pour Abu Dhabi, nous aurons la Somalie à bâbord et le Pakistan et l'Iran à tribord. Que pourrait-il arriver ?

 

Étape 3 : d'Abu Ahabi à Sayna. Cette partie sera difficile. Nous naviguerons contre le vent dans des températures très élevées. Un climat lourd et sans vent interrompu par quelques tempêtes. Ça ne sera pas du gâteau.

 

Étape 4 : de Sayna à Auckland. Nous aurons enfin le vent en poupe. Nous passerons la pointe Nord des Philippines en une fois, et c'est reparti pour la course. Des conditions extraordinaires pour la voile dans le Pacifique Sud.

 

Étape 5 : d'Auckland à Itajai. Sortez les casques et les vêtements chauds. Nous resterons au Nord des icebergs, puis au Cap Horn, virage à bâbord. Le tout en tâchant de garder le bateau en un seul morceau !

 

Étape 6 : d'Itajai à Miami. La navigation sera extrêmement agréable une fois que les alizés gonfleront nos voiles. On se rapproche de chez nous. Et l'océan austral est derrière nous. Ouf !

 

Étape 7 : de Miami à Lisbonne. La traversée de l'Atlantique, classique et rapide. Cette étape est l'une des plus imprévisibles. Elle peut être vraiment agréable (2008-2009) ou extrêmement difficile (2004-2005).

 

Étape 8 : de Lisbonne à Lorient. Cette étape pourrait être une course de rapidité vers Lorient. Mais non ! Nous devons faire le tour des Îles Canaries juste pour rallonger un peu la course.

 

Étape 9 : de Lorient à Galway. J'ai entendu dire qu'ils ont de la bonne bière et du bon whiskey à Galway. Irlande, prépare-toi, rien n'égale un finish de Volvo Ocean Race !

Sailing