Les héros des Alpes

  • Posté le :
Heroes-from-alps

Nous tirons notre chapeau et félicitons nos gars suisses qui ont battu l'Espagne 1 à 0. Cela va sans dire, c'est la performance la plus étonnante et la plus extraordinaire de la coupe du monde (jusqu'à présent).

Bien avant la rencontre, l’Espagne faisait absusivement figure de favori. La Suisse, elle, n'avait pas concédé le moindre but depuis la Coupe du monde de 1994 aux États-Unis. Pourtant, aujourd'hui, en match d’ouverture face aux champions d’Europe, les statistiques devaient forcément jouer en leur défaveur. Sans aucun doute. Aucun doute, vraiment ? N’oublions pas qu’il s'agit de football et que tout peut arriver dans ce sport. Et c’est bien ce qui s’est produit : 1-0 pour la Suisse. L'Espagne en état de choc. Et une Suisse en pleine euphorie.

Les commentaires, à propos des joueurs, ont été : « Ils n’ont encore jamais été confrontés à ce qui leur arrive maintenant ».

Demander aux Suisses d’aller jouer en Espagne était déjà insensé. Attendre d’eux qu’ils gagnent l’était encore plus. La Suisse, qui a déjà avait remporté le Mondial U-17 en 2002, de façon tout à fait remarquable, avait aujourd’hui placé sur le terrain six joueurs issus de cette génération, prêts à en découdre. Jusque-là, ils avaient bien fait leurs devoirs et produit une bonne défense. La Suisse n'avait pas concédé le moindre but depuis la Coupe du monde 1994 aux États-Unis. Et c'est toujours le cas après sa victoire contre l'Espagne ! Peu de gens auraient parié là-dessus. Moins de gens encore avaient prédit cette victoire. C’est donc bien parce que le football est insensé, et il le prouve…

Loin de toute préférence personnelle, il faut admettre que c'est ce qui fait du football le plus beau sport du monde. Tout est toujours imprévisible et incertain. Les passes de génie, les buts inouïs, les énormes stars, les incroyables performances, c'est en partie pour cela que nous aimons le football.

Le sort en est-il désormais jeté pour l’Espagne ? D’après les statistiques, c'est assez probable :

  • Seules 8 % des équipes qui perdent leur premier match franchissent la phase de poule.
  • Aucune équipe n'a jamais remporté la Coupe du Monde après avoir perdu son match d'ouverture.

De surcroît, aucune équipe européenne n'a jamais remporté la Coupe du monde à l'extérieur de l'Europe et cette statistique n’avait semblé émouvoir personne pour l'Espagne, considérée comme l’un des prétendants au titre. Les Espagnols, n’en doutons pas, vont se remettre sur pied après ce choc. Nous savons bien qu’ils sont bons et qu'ils en sont capables !

Football