Can't Stop, Won't Stop : K-Town

  • Posté le :
Soju%20pouring%20technique

Lacez vos chaussures et partez explorer Los Angeles avec nous jusqu'à l'aube pour découvrir les points chauds des soirées nocturnes.

Nous avons toujours aimé la vie nocturne trépidante de Séoul, c'est pourquoi on ne se lasse jamais de Koreatown, alias K-Town, à Los Angeles. Après tout, quand il s'agit de K-Town, la fête ne commence pas avant 02:00. C'est la destination nocturne par excellence dans la Cité des Anges.

Pour tenir toute la nuit vous aurez besoin d'une sacrée dose d'énergie. Heureusement, K-Town compte de nombreux snacks servant le savoureux barbecue coréen. Bulgogi (fines tranches de bœuf marinées au soju et à la sauce de soja) et soupe épicée au Yookejang y sont au menu. Dévorez-les avec des petites assiettes de riz, de la salade, des brocoli, une salade de pommes de terre, des concombres et du kimchi (chou mariné épicé), cela vous donnera une bonne base pour la suite.

Soju. Soju. Soju. Que ce soit sous forme de shots ou de cocktails, vous allez adorer la boisson de prédilection des coréens. Conseil de pro : servez toujours le soju à vos coéquipiers ; se servir porte malheur. Et ne soyez pas gourmand, ce n'est pas très élégant de remplir un verre avant qu'il ne soit vide.

Après le barbecue coréen et le soju, vous serez prêt pour l'événement principal : le noraebang. Réservez une salle de karaoké privée avec vos amis et libérez la rock star qui sommeille en vous. Élégantes ou plutôt déglinguées, les salles de karaoké privées peuvent contenir jusqu'à six coéquipiers et c'est la seule façon de s'éclater jusqu'à l'aube.

Des lumières vives de la ville qui refuse de dormir aux snacks servant le délicieux barbecue coréen, il est impossible de ne pas devenir accro à cette poussée d'adrénaline que représente K-Town. Servez-nous donc un shot de soju et préparez-vous pour l'action. 

Photos avec l'aimable autorisation de Sara Mohazzebi

PUMA Social