5 minutes avec Mihara Yasuhiro

  • Posté le :
Puma%20black%20label_mihara

La dernière fois que nous avons parlé au créateur de mode avant-gardiste Mihara Yasuhiro, c'était en 2010. Il fêtait alors dix ans de collaboration créative avec PUMA. Cette année, nous avons discuté avec lui à Pékin alors qu'il présentait la collection PUMA by MIHARAYASUHIRO printemps/été 12 inspirée par les Jeux Olympiques d'été de Londres et une avant-première de sa collection automne/hiver 12, un hommage à Tokyo la ville du vélo.

PUMA : Votre partenariat avec PUMA dure depuis plus d'une décennie et des collectionneurs de baskets et des fashionistas attendent avec impatience vos créations uniques saison après saison. Que pensez-vous du succès de votre collection et du fait d'avoir créé un véritable culte ?

Mihara Yasuhiro : Concernant PUMA by Yasuhiro Mihara, dans le passé, la plupart des gens connaissaient PUMA comme marque d'articles de sport et de mode, mais peu parmi eux avaient entendu parler de la collaboration entre PUMA et Yasuhiro Mihara. Récemment, à mesure que les collectionneurs de baskets et les fashionistas dans le monde ont commencé à accepter notre collaboration mutuelle, elle a alors rencontré un grand succès. PUMA est une marque bien connue dans le monde sportif et MIHARA YASUHIRO était identifié comme créateur de mode avant-gardiste japonais. Grâce à cette collaboration, l'énergie issue des créations de YASUHIRO MIHARA s'est répandue partout et elle a également servi d'élément moteur pour les consommateurs.

PUMA : Certains créateurs explorent des pays étrangers ou différentes cultures quand ils recherchent une source d'inspiration. Et vous, où allez-vous chercher votre inspiration ? Quel est votre processus créatif lorsque vous créez votre prochaine collection ?

MY : En fait, je suis quelqu'un de facilement influençable, mentalement et physiquement. Je pense que l'inspiration arrive tout d'un coup. D'une part, le passé et l'histoire nous ont appris beaucoup de choses différentes. D'autre part, nous vivons dans le présent. Ces deux choses nous entraînent dans la contradiction. Toutefois, nous devons changer notre façon de penser afin de créer des éléments de conception en trouvant quelque chose de nouveau. Certains créateurs pensent que l'inspiration est un don de Dieu, et parfois ils paniquent. Mais, je pense que nous devrions toujours être positifs pour avoir de l'inspiration.

PUMA : Quels sont les endroits qui vous inspirent ?

MY : Tokyo, bien sûr ! Ensuite, Londres, Hong Kong, New York, Singapour, Milan, Paris. J'aime Milan pour ses vieux bâtiments et son architecture. J'aime Paris pour sa culture. Étant étranger, je vois ces différences lorsque je visite ces lieux.

PUMA : Quels sont les 3 choses que vous jugez les plus importantes lorsque vous créez pour PUMA ?

MY : La chose la plus importante est l'histoire de PUMA et ses origines. Ensuite, je pense à une idée pure. Après 12 années de création, le défi est de faire quelque chose d'unique à chaque fois. Quelque chose que nous n'avons jamais fait. Enfin, c'est l'aspect créatif. La marque me donne une liberté d'expression pour concevoir des vêtements et des accessoires. Pour les chaussures cependant, je dois respecter des instructions spécifiques, car il faut garder à l'esprit la forme des chaussures.

PUMA : Vous avez gardez une célèbre paire de baskets PUMA dans votre collection 2012 : les Disc Blaze. Pourquoi avez-vous décidé de les garder ?

MY : J'ai décidé d'utiliser les baskets Disc Blaze parce qu'elles sont excellentes pour faire du vélo. Elles permettent à l'utilisateur un mouvement plus facile grâce à des fonctions spéciales comme la tenue des chaussettes et le disque qui ajuste la fonction fitness.

PUMA : Enfin, comment se porte votre collection de monstres ?

MY : Je les collectionne toujours ! Je ne peux pas m'en empêcher. À chaque fois que j'en rencontre un, j'ai envie de le rapporter à la maison. J'aime tout spécialement les personnages de monstres dans les films. J'aime l'histoire du monstre parce qu'elle est populaire et c'est un personnage très drôle. Certaines personnes pensent que le monstre est l'ennemi. Oui, le monstre est l'ennemi de l'être humain, mais il a été créé en utilisant les humains comme modèles.


Pour plus d'informations et d'actualités sur PUMA by MIHARAYASUHIRO et PUMA Black Label, visitez puma.com/blacklabel, consultez facebook/PUMA et suivez @PUMA sur Twitter.

Black Label